Adoptez les bons réflexes !

les réflexes quotidiens
Au quotidien, vivre avec une polyarthrite rhumatoïde nécessite de s’adapter. En parallèle des traitements médicaux destinés à réduire la douleur et les inflammations, de nombreuses mesures entrant dans un cadre d’éducation thérapeutique peuvent être suivies afin d’améliorer la qualité de vie des patients.

Aménager son environnement

Pour solliciter le moins possible ses articulations, il est nécessaire de se doter d’équipements adaptés. Il existe pour cela de nombreuses aides techniques qui facilitent les activités et gestes quotidiens (couteaux à 90°, ouvre-boîtes électriques…). Ces aides et ustensiles sont vendus dans le commerce ou dans des boutiques spécialisées d’appareillages médicaux.

Pratiquer une activité physique régulière et adaptée

D’une manière générale, la pratique d’une activité est recommandée par l’Organisation mondiale de la santé. Lorsqu’on est atteint de PR, cela peut également être bénéfique. Cependant, la pratique d’une activité physique doit être adaptée à l’évolution et l’état de sa maladie et en accord avec les professionnels de santé.

Se ménager des temps de repos

Parallèlement, la PR peut être responsable d’une grande fatigue. Il est donc indispensable de se reposer dès qu’on en ressent le besoin.

Adopter un régime équilibré

Si les bénéfices des régimes alimentaires particuliers ne sont pas démontrés, il est recommandé d’adopter une alimentation équilibrée et riche en Oméga 3.

Arrêter le tabac

Même si les causes de la PR sont multiples, le tabac est l’un des facteurs de risque. La consommation de tabac par les patients peut ainsi augmenter la sévérité de la maladie, il convient donc d’arrêter de fumer. Pour cela, vous pouvez vous rapprocher de votre médecin ou d’un tabacologue.

Dérouiller ses articulations

Le dérouillage matinal permet de lutter contre l’enraidissement de ses articulations. Même après une rémission, 60% des patients décrivent encore des sensations de raideurs. La pratique d’exercices quotidiens, couplée aux bienfaits de l’eau chaude (sous votre douche par exemple) est ainsi recommandée par le corps médical.

Se faire accompagner

Pour connaître toutes les solutions pour vivre au mieux votre PR, il est indispensable de prendre conseil auprès des équipes médicales qui vous entourent (rhumatologue, kinésithérapeutes, psychologues, ergothérapeutes…).

Sources :

  • Elham Rajaei et al. (2016) The Effect of Omega-3 Fatty Acids in Patients With Active Rheumatoid Arthritis Receiving DMARDs Therapy: Double-Blind Randomized Controlled Trial, Global Journal of Health Science; Vol. 8, No. 7; 2016 ISSN 1916-9736 E-ISSN 1916-9744
  • Ryan W. Gan et al. (2016) Lower omega-3 fatty acids are associated with the presence of anti-cyclic citrullinated peptide autoantibodies in a population at risk for future rheumatoid arthritis: a nested case-control study, Rheumatology 2016; 55:367?376 doi:10.1093/rheumatology/kev266
  • L Sköldstam et al. (2003) an experimental study of a Mediterranean diet intervention for patients with rheumatoid arthritis, Ann Rheum Dis 2003; 62:208–214
  • E.J. Hurkmans et al. Physiotherapy in rheumatoid arthritis: development of a practice guideline, órgão oficial da sociedade portuguesa de reumatologia - acta reumatol port. 2011;36:146-158 Vivre avec une polyarthrite rhumatoïde (24 avril 2017) https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/polyarthrite-rhumatoide/vivre-polyarthrite-rhumatoide